Dans le cadre du projet de loi pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif et en tant que présidente du groupe d’étude parlementaire “Conditions d’accueil des migrants”, je me suis rendue aujourd’hui au centre de rétention administrative de Nice afin de rencontrer le personnel et prendre la teneur de leurs préoccupations.