Depuis le 16 avril dernier, les autorités italiennes interdisent aux ressortissants français résidant dans la vallée de la Roya de transiter par l’Italie. Ainsi, les usagers de cette route ne peuvent plus accéder à l’autoroute à Vintimille pour rejoindre les grandes villes du littoral français (Menton, Nice, Cannes…) ou la principauté de Monaco. Ils se trouvent contraints d’emprunter des accès secondaires, qui sont des routes de montagne beaucoup plus longues, plus sinueuses et plus dangereuses.

J’ai immédiatement alerté M. Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, sur les difficultés que cette situation présente pour de nombreux habitants et travailleurs de la vallée de la Roya qui empruntent quotidiennement cette route.

Selon les autorités italiennes contactées, ce durcissement fait suite à plusieurs incidents entre forces de l’ordre italiennes et ressortissants français dont un certain nombre continuent, sous prétexte de simple transit, à se rendre dans la province d’Imperia pour faire des courses et sans porter le masque de protection désormais obligatoire dans le secteur de Vintimille.

S’il est vrai que ces agissements doivent être sanctionnés, ils ne doivent pas pour autant, pénaliser l’ensemble de nos concitoyens frontaliers.

Suite aux démarches entreprises avec Rome il a été confirmé que le passage des véhicules de secours, des véhicules des forces de l’ordre ainsi que des professionnels de santé demeurait autorisé.  

Cette situation n’étant pas totalement satisfaisante pour les habitants de la Roya des négociations sont actuellement en cours afin de voir s’il serait possible de trouver d’autres motifs de déplacement urgents pour les particuliers.