Avec 35 gr de sucre dans une canette de Coca Cola, près de 33 gr dans une canette d’Orangina ou encore 23 gr dans une canette d’Ice Tea, les sodas restent aujourd’hui avec une teneur en sucre trop élevée. Or l’ensemble des études médicales montrent qu’une consommation régulière de sodas favorisent le développement de l’obésité, de diabètes et de maladies cardio-vasculaires alors qu’elles sont prisées par les jeunes générarions. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail, 30 % des enfants ont une consommation excessive de sucre, dépassant largement les 100 gr par jour qui restent le seuil recommandé.

Même si cette taxe existe depuis 2012, appelée à tort la “taxe Red Bull”, elle n’a malheureusement pas incité les industriels à réduire la teneur en glucide dans la mesure où elle concernait l’ensemble des boissons y compris celles ayant un taux minime de sucre !

L’amendement porté à l’Assemblée vise à supprimer la taxe pour les boissons ayant moins de 5gr de sucre pour 100 ml, à la maintenir pour celles ayant une teneur supérieure à 5 gr (toujours pour 100 ml) et à la multiplier respectivement par 2 et par 3 pour celles dont la teneur est supérieure à 8 gr et 10 gr.

En adoptant une fiscalité comportementale, l’objectif est clairement d’inciter le consommateur à se détourner d’habitudes nocives pour leur santé.

… ou les focus par thématique :