Une revalorisation portera l’AAH à 900 € par mois en deux temps.

Ces deux hausses exceptionnelles vont compléter les revalorisations traditionnelles selon le montant de l’inflation au 1er avril. Au total, le gain mensuel est de 90€. Cela représente l’équivalent de plus d’un 13e mois d’AAH. Il bénéficiera à 876 500 ménages. La mesure représente une dépense nouvelle d’un montant cumulé de 2,5 milliards d’euros d’ici à 2022.

Les couples dont les deux membres touchent l’AAH et dont les ressources sont situées en-dessous de ce plafond vont bénéficier pleinement de la mesure de revalorisation qui représentera un gain mensuel de 180€. Cela concerne plus de 155 000 bénéficiaires. De même pour un couple de deux bénéficiaires de l’AAH travaillant chacun à mi-temps au smic la revalorisation jouera à plein (+180 €).

Rappel : Pour les personnes handicapées qui ont un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% et qui bénéficient d’une allocation à taux plein, l’AAH peut être complétée par l’un de ces deux compléments.

  • Un “complément de ressources“ de 179 € lorsque le bénéficiaire a une capacité de travail inférieure à 5%. Seuls 6% des bénéficiaires de l’AAH en sont aujourd’hui bénéficiaires.
  • Une “majoration pour la vie autonome” de 105 € qui vient rehausser le niveau des allocations logement de droit commun. 14% des allocataires bénéficient de cette majoration.

Dans une perspective de rationalisation et de simplification, une fusion de ces compléments va être engagée. Elle ne sera pas effective avant le début 2019.

Le complément de ressources disparaitra. Subsistera la majoration pour la vie autonome (MVA).

… ou les focus par thématique :