Au rectorat de Nice, avec l’ensemble des représentants des cultes, un an après l’innommable, afin d’honorer la mémoire de Samuel Paty, dont l’assassinat a causé une vague d’émotion profonde dans tout le pays.
En attribuant son nom au laboratoire d’études du rectorat, c’est un bel hommage qui est rendu à ce professeur qui fut un ardent défenseur de la laïcité, soucieux de voir ses élèves s’épanouir et penser librement !