La problématique

Aujourd’hui, la formation professionnelle n’est pas suffisamment efficace pour plusieurs raisons :

  • les choix qui s’offrent aux actifs sont limités et ne correspondent pas toujours à leurs aspirations, ni aux besoins des entreprises,
  • l’information manque sur la qualité des formations et sur les débouchés,
  • le système profite surtout aux plus diplômés et aux fonctionnaires, au détriment des personnes sans emploi. Ces dernières sont pourtant celles qui en ont le plus besoin,
  • sur les 32 milliards d’euros attribués à la formation professionnelle, seulement 14% (4,3 milliards d’euros) sont dédiés aux demandeurs d’emploi,
  • l’apprentissage souffre d’a priori négatifs qu’il faut combattre. Seulement 7% des 16-25 ans sont en apprentissage, contre 15% dans des pays comme l’Allemagne et l’Autriche, où le chômage des jeunes est plus bas. Pourtant, deux apprentis sur trois sont en emploi 7 mois après la fin de leur formation.

Le plan gouvernemental            

A travers le Grand Plan d’Investissement, 15 milliards d’euros seront dédiés à la formation professionnelle et à l’orientation scolaire des jeunes.

Objectifs

  • Un million de chômeurs faiblement qualifiés bénéficieront de formations longues (6 à 9 mois) et certifiantes, avec un accompagnement avant, pendant et après la formation,
  • La qualité des formations sera évaluée et rendue publique,
  • Un million de jeunes ni en études, ni en emploi, ni en formation bénéficieront de dispositifs variés (470 000 jeunes auront accès à des formations qualifiantes, 330 000 auront une préparation aux dispositifs d’apprentissage, 100 000 jeunes auront accès à la Garantie Jeunes chaque année, 25 000 jeunes supplémentaire par an recevront un accompagnement par Pôle Emploi, 4000 jeunes supplémentaires sur les 5 prochaines années auront accès aux écoles de la seconde chance),
  • En parallèle, une profonde réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle sera menée dans le cadre de la rénovation de notre modèle social. Un projet de loi sur la sécurisation des parcours professionnels sera présenté au printemps 2018.

… ou les focus par thématique :