Définition : La maladie de Lyme ou « borréliose de Lyme » est une maladie infectieuse due à une bactérie appelée Borrelia burgdorferi, transmise par l’intermédiaire d’une piqûre de tique infectée. Cette zoonose peut toucher plusieurs organes et systèmes, la peau mais aussi les articulations et le système nerveux. En France sa surveillance est réalisée par Santé publique France/ANSP, via le réseau sentinelles, des études d’incidence régionale et une analyse des données d’hospitalisation. En 2016 le nombre de cas a augmenté significativement, de 51 cas / 100 000 habitants au niveau national par rapport à l’année précédente.

Le projet du Gouvernement, le Plan One health :

1. Lutte contre les tiques (surveillance, connaissances, efficacité des répulsifs).
2. Prévention et surveillance des maladies transmises par les tiques.
3. Prise en charge des malades (protocole national, centres spécialisés, passage en Affection Longue Durée).
4. Amélioration des tests.
5. Amélioration de la recherche (nouveaux outils, études épidémiologiques, recherche sur patients).

Objectifs :

Le premier objectif du plan est la prévention pour limiter les piqures de tiques à l’origine de la maladie de Lyme : plus de 4 000 panneaux d’information à l’orée des forêts.

Généraliser l’application de signalement citoyen des piqûres de tiques, mise en place (sur Android et IOS : « Signalement TIQUE ») et téléchargée plus de 20 000 fois, elle a permis de recenser plus de 2 500 piqûres principalement en forêt.

Les Autorités de Recherche Sanitaire désigneront des centres spécialisés de prise en charge dans les régions afin de permettre la prise en charge et le suivi des patients, à proximité de leur domicile. D’ores et déjà, des consultations spécialisées se mettent en place, notamment à Nantes, Nancy et à Strasbourg.

… ou les focus par thématique :