La mobilisation citoyenne est un enjeu majeur car la probabilité pour le receveur de trouver un donneur compatible est très faible, de l’ordre de 1 pour 1 million. A l’intérieur d’une fratrie il ne reste qu’une chance sur quatre. Le registre français est reconnu pour être l’un des plus fiables du monde. C’est 30 millions de donneurs inscrits dans le monde.

 

L’augmentation prévue des demandes de 5 à 8% par an dans les prochaines années :

  • Notamment en pédiatrie (25% du total des greffes),
  • Possibilités de traiter des patients âgés de 70 ans, contre de 55 ans il y a encore 10 ans,
  • Le nombre de maladies hématologiques susceptibles d’être traitées a également progressé.

 

Les mesures prises par l’Etat :

Il existe ainsi deux temps forts de communication :

  • en mars : spots diffusés sur les radios nationales et tournées en bus,
  • en septembre, la journée internationale initiée par la WMDA (organisation internationale sur le don de moelle osseuse).

 

Objectifs :

  • favoriser le recrutement de donneurs jeunes,
  • favoriser le recrutement de donneurs masculins,
  • varier les origines géographiques des donneurs,
  • contribuer à l’inscription de 18 000 nouveaux donneurs par an pour arriver à l’objectif de 310 000 volontaires inscrits sur le registre français en 2021.

 

La procédure du prélèvement de moelle :

Elle permet de traiter 80% des maladies graves du sang, comme les leucémies. Il s’agit d’une procédure ni douloureuse, ni risquée, qui n’a rien à voir avec la moelle épinière. Etre donneur, c’est s’engager à autoriser un prélèvement, seulement si le fichier indique que vous êtes compatible avec un demandeur.

Les donneurs sont très protégés, un questionnaire médical strict est pratiqué, et si une contrariété intervient lors de l’entretien avec l’anesthésiste (car oui l’intervention se déroule bien sous anesthésie générale), il est possible de pratiquer un don de moelle osseuse par simple prélèvement sanguin (3 cas sur 4), avec traitement préalable, sinon par prélèvement au niveau de l’os postérieur du bassin.

 

Où s’inscrire ?

Agence de la biomédecine : www.dondemoelleosseuse.fr/questionnaire

… ou les focus par thématique :