« Quand on insulte un harki, on insulte la France »
Le Président de la République Emmanuel Macron demande pardon aux Harkis et annonce une Loi de réparation.
60 après la fin de la guerre d’Algerie, il est le 1er Président Français allant aussi loin dans la reconnaissance du sacrifice et de la souffrance des Harkis et de leur famille.
Fière que Madame Habiba PAILLAC, Vice-Présidente de la Maison des Pieds-Noirs, des Harkis et de leurs amis Menton, ait pu participer à cette réunion pour représenter les Alpes-Maritimes et le Pays Mentonnais.