La DARES a publié le nombre de demandeurs d’emplois inscrits à fin décembre. Le nombre de nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A (personnes sans activité et tenues de faire des actes de recherche d’emploi) en France métropolitaine baisse ce trimestre de 55700 soit 1,7%. Sur l’ensemble des catégories A, B et C (c’est-à-dire en intégrant les demandeurs d’emploi qui exercent une activité), l’effectif total diminue sur trois mois 1,6% (-87 700).

Sur la France entière (y compris donc les DOM), le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A s’établit à 3 553 700, en diminution de 0,7% sur trois mois, de 1,7% sur trois mois et de 3,3% sur un an:

Le nombre d’inscrits à Pôle emploi en catégorie A a baissé de plus de 120.000 en France entière sur un an (moins 3,1%) et de près de 200.000 depuis l’élection du Président de la République pour tomber à 3,5 millions.
 
C’est une évolution encourageante qui doit nous inciter à poursuivre la politique engagée depuis 2017 en faveur d’un emploi de qualité, d’un développement économique durable. Car rien n’est acquis dans la bataille en faveur de l’emploi. Mais déjà, la politique du Gouvernement porte ses fruits :
  • Il n’y a jamais eu autant de jeunes en apprentissage dans notre pays : en 2019, + 27% d’apprentis chez les compagnons du devoir, + 17% dans les maisons familiales rurales ;
  • Il n’y a jamais eu autant d’embauches en CDI dans notre pays : + 8% d’embauches en CDI sur les 9 mois premiers mois de l’année, après une année record en 2018 (4 millions d’embauches en CDI). Les entreprises n’ont plus peur d’embaucher en CDI, grâce aux ordonnances travail ;
  • Il n’y a jamais eu autant de demandeurs d’emplois formé depuis plusieurs années: plus de 900 000 chômeurs formés en 2019, après plus de 800 000 en 2018.