De Menton à Beausoleil en passant par Sospel et Castellar j’ai, comme les années précédentes, parcouru ma circonscription afin de commémorer avec les élus et les autorités le 77ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945.
Il est essentiel de rendre hommage à tous ceux qui se sont battus et ont donné leur vie pour notre liberté et qui ont ainsi permis la construction de notre Union Européenne.
« Nous, qui savons la fragilité de la paix, le passé nous instruit, les morts nous instruisent. La mémoire est un héritage autant qu’elle est une leçon.
D’abord, l’unité de la France qui n’est jamais aussi forte que lorsqu’elle est rassemblée et solidaire, que lorsqu’elle se soustrait à la fureur des dissensions et des divisions, que lorsqu’elle regroupe le meilleur d’elle-même pour construire les ambitions du Conseil National de la Résistance.
Ensuite, le chemin de l’Europe qui fut le seul pour la réconciliation des nations européennes, qui a été façonné par les rêves de plusieurs générations successives, qui demeure celui de l’espérance dans le progrès collectif, celui du refus du nationalisme, celui d’une fraternité vivace.
Enfin, ce chemin de l’unité et de l’Europe n’est rien sans l’attachement viscéral de la France à la dignité de l’Homme et à ses droits fondamentaux. Ce combat nous le poursuivons ensemble. Inlassablement »