Au début du mois a été voté le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS). 

Ce dernier répond aux impératifs de la crise sanitaire et finance l’ensemble des dispositifs permettant d’en surmonter les conséquences. Mais ce PLFSS est surtout tourné vers l’avenir puisqu’il consolide et modernise notre modèle de protection sociale, concrétise les engagements du Ségur de la Santé pour les personnels des établissements de Santé et des EHPAD et investit massivement dans notre système de santé : 

Augmentation de 10 milliards d’euros du budget de l’Assurance Maladie pour faire face à la crise sanitaire

  • Structuration de la 5ème branche « Autonomie » de la Sécurité Sociale (31 milliards d’euros).
  • Doublement du congés paternité, qui passe de 14 à 28 jours dont 7 jours obligatoires. 
  • Revalorisation des salaires des personnels non-soignants et soignants des établissements de santé et des EHPAD à hauteur de 8,8 milliards d’euros. 
  • 6 milliards d’euros pour les établissements de santé et médico-sociaux, le numérique et la création d’un nouveau fonds transversal pour la modernisation et l’investissement en santé.
  • Revalorisation de la prime feu pour les sapeurs-pompiers.
  • Renforcement de la transparence dans le secteur du médicament.
  • Développement des hôtels hospitaliers et des maisons de naissances.