Le 2 octobre dernier, le Président de la République s’est déplacé accompagné de 6 Ministres aux Mureaux pour présenter le plan de lutte contre les séparatismes.

Ce déplacement démontre la volonté du Président de la République et de son Gouvernement de faire respecter nos valeurs républicaines face aux dérives de certains extrémistes religieux.

Le projet de loi qui devrait être présenté le 9 décembre prochain en Conseil des Ministres comportera 5 axes avec des propositions et des actions fortes telles que

  • Le renforcement du contrôle des associations.
  • Le renforcement de la neutralité du service public.
  • La protection de l’enfance et des actions éducatives avec une instruction scolaire à domicile strictement limitée d’ici la rentrée scolaire 2021.
  • L’amélioration du fonctionnement des cultes avec la construction d’un « Islam des Lumières ».
  • La protection de la dignité humaine.

Des mesures ont déjà été prises et aucun Président la République n’a autant agi contre l’islamisme radical : 

  • 356 lieux de radicalisation ont été fermés dans notre pays 
  • 428 étrangers fichés pour radicalisation ont été expulsés.

Ces actions sont essentielles et doivent se poursuivre pour lutter contre le séparatisme et l’islamisme radical. Nous devons nous opposer à ceux qui veulent nous séparer. Notre société a besoin d’entendre que la laïcité est non négociable.