Quand le Général de Gaulle quitte Bordeaux et gagne Londres, il est un homme seul, mais n’abandonnant jamais cette fatalité d’anéantissement de la nation française. Il prononcera le 18 juin, sur les ondes de la BBC, un appel dont nul ne pouvait prédire alors ni l’impact, ni le poids historique. N’oublions jamais cet acte fondateur de la France libre.