Depuis le début de mon mandat j’ai à coeur, comme un grand nombre de mes collègues députés, de défendre la cause animale. 

Plusieurs mesures ont été prises depuis 2017. 

En voici quelques-unes : 

  • Interdiction du broyage des poussins d’ici fin 2021.
  • Interdiction de la castration à vif des porcelets d’ici fin 2021.
  • Contravention de 4ème classe en cas de non respect de l’identification obligatoire des chats
  • Obligation dès 2022 dans les élevages de volailles et de porcs de désigner un référent en charge du bien-être animal qui devra avoir suivi une formation spécifique. 
  • Extension du délit de maltraitance en élevage aux activités de transports et d’abattage.
  • Loi contre la maltraitance animale en étude actuellement au Parlement :
    • Mise en place d’un certificat de sensibilisation avant toute acquisition d’un animal de compagnie,
    • Généralisation de la stérilisation des chats errants,
    • Renforcement des sanctions aux personnes faisant acte de cruauté envers des animaux,
    • Interdiction des delphinariums et des animaux sauvages dans les cirques, 
    • Interdiction d’ici 5 ans des élevages de visons pour leur fourrure.