3,5 millions d’heures supplémentaires (50 millions d’€) seront payées fin 2019.
Le Gouvernement répare ainsi une injustice héritée de ses prédécesseurs et démontre à la Police Nationale l’attachement et la considération que nous lui portons.